AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rendez-vous. - Luoan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

✉ Messagère
***
MessageSujet: Rendez-vous. - Luoan   Ven 23 Aoû - 18:13



« Non je ne suis pas pleine de haine non je ne suis pas méchante ... C'est tout simplement toi que je hais. »
Luoan
 





Il est assez tard. Le soleil est presque en train de se coucher. Le ciel est vêtu de ses couleurs orangées caractéristiques du crépuscule. Je dois voir ce qui nous sert de chef, Soan Kamshay. Et je ne suis pas ravie pour un sou. Je n'aime pas trop Soan. Je trouve qu'il n'a rien d'un chef. Il n'est pas très grand pour un homme et sa carrure n'impressionnerait même pas une femme. Mais ça ne se limite pas qu'à son physique, oh non. Je lui en veux énormément de ne pas essayer de retenir les hommes qui nous quittent pour rejoindre Thorold. La plupart des membres de la tribu ne doivent pas vraiment s'en rendre compte mais il y en a chaque jour ou presque. Et Soan les laisse partir. Je trouve qu'il n'est pas digne d'être chef mais ça ne tient qu'à moi. Je sais que les autres l'aiment bien car il est gentil et agréable. Et son rôle alors, l'a-t-il oublié ? Toujours est-il qu'il était venu me voir ce matin pour me demander de passer le voir à sa tente au crépuscule. Pourquoi ne pouvait-il pas me donner ma mission sur le moment ? Il était si occupé que ça ? Laissez-moi rire. et que je suis responsable, que j'aime mon métier donc, même si c'est en traînant les pieds, je me rends à sa tente qui est, fort malheureusement, non loin de la mienne. Je ne sais pas pourquoi mais les messagers devaient vivre près de la tente du chef. Je ne trouve pas ça très judicieux surtout que ça ne m'enchante pas de vivre près de Soan.

Je ne tarde donc pas à me trouver devant la tente de Soan et découvre la tente fermée. Il se moque de moi ? Il m'avait dit de venir au crépuscule et on y était là ! J'adore être messagère mais j'aime bien qu'on honore les rendez-vous. Je ne peux m'empêcher de râler et donne un coup de pied dans le sable chaud. Je suis assez remontée. Soan a le don de m'énerver. Je finis tout de même par m'asseoir en faisant attention vu que je ne porte qu'une robe blanche légère.

Soan et moi avons le même âge. Il est devenu chef il y a trois ans et je suis messagère depuis bientôt cinq ans. Je n'ai donc pas toujours été sous ses ordres. Le père de Soan était un si grand homme que je me demande encore comment son fils peut être comme ça. Je suppose que ça doit lui venir de sa mère sinon ce n'est pas possible. Je sais que je pense tout ça alors que, même plus jeune, je n'ai jamais fréquenté Soan (il était sans cesse entouré ou alors il recherchait la solitude).  Je ne suis pas comme ça avec tout le monde et peut-être même que j'aurais pu apprécier ce garçon s'il n'avait pas été chef. Mais j'aime ma tribu, le fait est qu'il est chef et que, pour la comparaison, il se débrouille comme un serpent essayant de manger un hippopotame. Franchement, il devrait retenir ces Hommes qui nous quittent. Il faut leur apprendre à être fidèle. Il devrait être dur. Ce qu'il n'est pas.

C'est alors que je sens qu'on me lèche le genou. Je baisse les yeux et remarque Graan, un des derniers nés. J'apprécie vraiment ce genre de moments et je me demande comment on peut fuir une relation aussi unique avec des animaux aussi merveilleux. En approchant ma main de la tête de Graan pour le caresser, il la lèche et m'arrache un rire. Je me mets alors à jouer avec le jeune lionceau, le renversant sur le dos pour lui caresser le entre alors qu'il continue de passer sa langue rugueuse sur ma main. Je trouve formidable cette harmonie que nous avons avec les lions. Je ris et Graan, lui, miaule.

Et c'est visiblement ce moment-là que choisit Soan pour enfin apparaître. Je sais que c'est un peu osé à dire mais il me dérange. Je continue même de jouer alors que je le vois pourtant bien arriver. Ce n'est que lorsqu'il m'appelle et m'invite à entrer que je dis au revoir à Graan en déposant un baiser sur son museau. En entrant dans la tente, j'en profite pour jeter un regard noir qui en dit long à Soan. Néanmoins, je ne dis rien car je n'ai rien à dire : il est le dominant et je suis sa subordonnée. Je me tiens donc au milieu de la tente et j'attends  qu'il me dise ce qu'il a à dire et qui ne pouvait pas être dit ce matin. Est-ce si important pour que ça ait pu attendre ce soir ? Est-ce une mission ? Je n'en sais rien. Je suis simplement plantée là, sans rien dire, à attendre les consignes sagement.

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♔ Chef de Tribu
***
MessageSujet: Re: Rendez-vous. - Luoan   Ven 13 Sep - 15:22


Rendez-vous | Luoan
Le soleil descendait lentement derrière les grands arbres de la savane. Soan, d’ordinaire, aimait ce moment de la journée, où le soleil semble rencontrer la terre et peu à peu se fondre dedans. Les couleurs rouges et orangées donnaient au paysage un aspect flamboyant. Depuis qu’il était tout jeune, il aimait bien regarder le soleil se coucher sur la plaine, seul et la plupart du temps sous sa forme animale, juste pour admirer la beauté de cet endroit, et l’étendue de son territoire se plonger dans l’ombre le temps de quelques heures. C’étaient ce genre de choses, ces jeux de lumières du crépuscule, mais aussi de l’aube, qu’on ne trouvait que dans le Sud, qui ne se voyait que dans la Savane. Soan avait vu beaucoup de couchés de Soleil, et il en avait vu dans chaque tribu, à chaque endroit ou presque des Terres Sauvages, et pourtant rien à ses yeux n’étaient plus beau que la douce lumière orangée qui venait peindre les arbres et le sable quand venait le soir. Un moment merveilleux, magique presque, qu’il ne ratait pour rien au monde. Du moins quand il avait encore le loisir de faire ce qu’il voulait. Ce qui n’était plus le cas depuis quelques années. Les moments où il pouvait se permettre d’admirer la lente descente du Soleil devenaient rares, encore plus ces temps-ci. Et ce jour-là, c’était préoccupé, inquiet, que son regard passait sans vraiment le voir sur les formes devenues rougeâtres et indistinctes de la savane. Il n’avait pas le temps pour ça. Le matin-même il était passé voir Lua, sa messagère, pour lui donner rendez-vous au crépuscule. C’était le crépuscule, et il était encore bien éloigné des tentes. Autrement dit, il était en retard, ce qui ne lui arrivait jamais, ou presque. Mais ce retard était justifié, au combien justifié.

Il avait passé sa soirée à ratisser le territoire, les moindres recoins de sa Savane, à passer dans chaque tente, allant même jusqu’à regarder dans chaque arbre. Il était allé à la frontière du Désert, là où son territoire mourrait pour faire place à celui des Serpents. Il avait cherché, partout, sans répit, et en vain. Il avait été incapable de les trouver, dans toute l’étendue de son territoire. Et ça le révoltait. Et il se sentit faible, inférieur, parce qu’il n’avait toujours pas réussi à les retenir, parce qu’il n’avait même pas réussi à les retrouver assez tôt pour les tuer au moins, qu’ils n’aillent pas chez eux. Il ferma les yeux quelques instants, passa la main sur ses paupières. C’était lâche, de tuer les gens comme ça. Il aurait mieux fait de savoir les garder, de réussir à leur redonner foi en la paix et en l’harmonie des Tribus animales. Il lui semblait que peu à peu tout tombaient en ruines, que même la paix pour laquelle il se battait était en train de faillir. Mais il ne voulait pas y croire. Il ne se laisserait pas y croire. Il repensait à son père, qui avait connu le début de cette guerre, la naissance de la Tribu des Hommes et la construction de leur citée. Et son père n’avait jamais failli, il avait réussi à retenir ses hommes, à leur faire garder cette étincelle d’espoir que Soan était en train d’éteindre chez eux. Et il ne supportait pas ça. Même si son père avait eu le temps d’apprendre à diriger avant d’avoir à gérer une telle situation, il avait été un meilleur Chef que lui, bien que le Kamshay essaye de tout son être d’être le meilleur Kamshay possible. Il regrettait la mort de leur ancien Chef, non seulement parce qu’il avait été son père, mais aussi parce qu’il s’en serait tellement mieux sortit dans cette situation…

Il aperçut sa silhouette au loin. Elle était déjà là – de toute manière il aurait dû s’en douter – à l’attendre devant l’entrée de sa tente. Il la regarda quelques instants, essayant d’identifier ce qu’elle pouvait bien être en train de faire ainsi sur le sol, avant de remarquer le lionceau qui jouait avec elle. Il ne put s’empêcher de sourire, bien que d’une certaine manière il trouvait cette fille bien enfantine. Mais ce n’était pas la question. Aujourd’hui, et pour la première fois, Soan avait dû se résoudre : il avait besoin d’aide. Il n’avait jamais eu besoin de faire appel aux autres. Jamais il n’avait été dans un tel besoin, une sorte de détresse. Mais le nombre d’hommes que comptait sa tribu s’amenuisait de jours en jours. Tous les matins lorsqu’il les rassemblait, il en manquait plus que le jour précédent. Ils étaient à peine une centaine à l’heure qu’il était. La moins nombreuse des tribus, celle qui avait été autrefois la plus grande. Une des plus puissantes encore, certes, mais tellement maigre. Malade. Il interrompit le jeu entre l’animal et la jeune-fille en l’appelant, l’invitant à entrer. Ce n’était pas le temps pour s’amuser. Le regard qu’elle lui lança en disait long sur ce qu’elle pensait. Il savait ce qu’elle pensait. Que son père était un meilleur Chef, que lui n’en avait pas l’étoffe, et qu’il ne méritait pas le titre. Et il était vrai que parfois Soan se demandait pourquoi c’était à lui que le don de métamorphose avait été accordé. Le ciel l’avait jugé compétant. Il n’était pas incompétent, non, loin de là.  Il s’occupait bien de sa tribu, on ne pouvait pas lui reprocher de délaisser ses sujets. Mais il n’était pas au niveau de son père, ou de son grand-père. Peut-être était-il trop jeune. Ils étaient tous trop jeunes, et la seule tribu qui pouvait prétendre réellement tenir encore était celle dirigée par le chef le plus âgé. Soan n’était peut-être pas aussi bon qu’on l’aurait voulu, mais il avait des désavantages.

Il entra derrière elle, et lui adressa un sourire presque prétentieux en réponse à son regard. Il savait qu’il n’aurait pas dû faire ça. Il savait que ce n’était pas du tout la chose à faire et que si elle était déjà énervée contre lui à cause de son retard il venait d’échauffer le peu de sang froid qui restait dans ses veines. Il toussota. C’était stupide, mais il avait l’habitude de faire ça. Peut-être parce qu’il était stressé, ou qu’il ne savait pas comment annoncer cela. Il faudrait qu’elle s’en aille, prévenir les autres Tribus. Aujourd’hui, en effet, Soan demandait un rassemblement. Une réunion annuelle des Chefs ne suffisait pas, et ils devaient de toute urgence faire quelque chose. Une action réelle, pas une de ces esquisses de plans qu’ils avaient élaborées chacun de leur côté sans jamais faire quelque chose à part pleurer les hommes qui partaient et s’occuper des enfants que des parents avaient abandonnés.

«  Il manque six hommes aujourd’hui. Ça fait maintenant quinze hommes qui nous ont quittés ce mois-ci. Ils ont déjà passé la frontière du Territoire des Lions, ils sont hors de portée. »

Il s’empêcha de pousser un soupir. C’était la vérité : il avait beau être Chef, son pouvoir n’avait plus aucune portée dès qu’il se passait quelque chose hors de ses terres. Il passa une main dans ses cheveux, un geste encore une fois stupide qu’il avait pris l’habitude de faire quand il était embêté. Et embêté était un si petit mot…

«  Si nous n’agissons pas, bientôt nous n’aurons plus personne. C’est pourquoi je demande un Rassemblement, et que je vous demande de passer voir chaque Chef, pour les en informer. Il faut que d’ici deux lunes nous nous retrouvions, si non ce ne sera plus possible »

Il ferma les yeux quelques instants. Il avait presque honte. Comment pouvait-il en être arrivé là ? Il aurait préféré l’envoyer annoncer sa mort imminente plutôt que cela.




codes par shyvana

❖ ══════════════════════════════════════════ ❖



Une rose de Lua ♥️ Et une de Ambre ♥️ Deux magnifiques de Soleya ♥️ Et la plus belle rose du monde entier offerte par la merveilleuse Astra ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rendez-vous. - Luoan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» WILD HEART « :: ♔ Lieux RPG :: Sud :: Tribu des Lions :: Tentes-