AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 ELECTRE ft. GHOST « the dark side of the moon »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

♔ Chef de Tribu
***
MessageSujet: ELECTRE ft. GHOST « the dark side of the moon »   Lun 21 Avr - 22:16



the dark side of the moon
02h03, désert blanc | La nuit était noire. Le noir était profond. La profondeur était immense. L'immensité était inquiétante. Seule, en haut dans ce ciel infini, prenait place une tache d'un blanc immaculé et d'où émanait une lueur rassurante... la Lune. Elle venait déposer une lumière douce et légère sur la couche de neige encore épaisse qui s'étendait sur le sol froid de la Tribu des Loups. La fonte des neiges n'avait pas encore eu lieu et l'on pouvait encore marcher sur quelques mètres de cette matière hivernale. Hiver par ailleurs terminé. Le Printemps était là. Chacun attendait avec impatience le soleil et les bourgeons, qui étaient déjà là sous une petite couche de neige. Le froid quand à lui était toujours présent. Trop présent. L'on voyait chaque soir des famille peiner à allumer leur maigre feu avec leur bois humide en provenance des sapins de la foret de Paori, l'on voyait des enfants vagabonder entre les tentes en grelottants sous leurs innombrables couches de laines et de différents tissus, l'on voyait des louves partants à la recherche de la moindre souris à offrir à leurs petits pour les nourrir... La tribu des Loups détestait la neige autant qu'elle l'aimait. Elle était toujours attendue avec hâte lorsque l'automne pointait et que le ciel avait déjà retrouvé ses couleurs d'hiver. Pourtant, chacun était tout aussi heureux de la voir disparaître. Les habitants de la tribu sont habitués aux conditions de vie lors de ces périodes de grand froid... et savent pertinemment que le même calvaire recommencera l'année suivante. Dans cette période, la population devient soudainement plus solidaire. Un inconnu errant est vite logé et nourrit pour la nuit dans l'une des tentes alentours. Parfois même, plusieurs familles dorment ensemble dans une même couche afin de générer de la chaleur et de passer la nuit avec une température agréable. Les loups également on leur part de bonheur, car c'est une période où ils sont énormément choyés. Un vieillard a même laissé sa couche à une louve enceinte un jour... La population accorde même la charité à des Vagabonds. Pas tous, certes, mais une grande part des Vagabonds habituels effectuent même des taches pour certains membres de la tribu, dans l'espoir de se racheter. Ce genre d'acte est couramment strictement interdit, mais la chef de tribu, Electre Lumna tolère les Vagabonds. Du moments qu'ils ne nuisent pas aux siens, elle les laisse vagabonder à leur aise. À son humble avis, ceux-ci ont en général effectué bien plus des actes de bravoure que de rébellion. Elle serait presque à les admirer. Elle pense qu'aucun ne peut se permettre de renier quelqu'un pour une erreur qu'il a commise sans connaître ses motivations. La plupart des Vagabonds sont d'après elle poussé par un lourd passé. Il n'y a pas de haine sans douleur préalable. C'est du moins ce que pense la Lumna. Il y en a un qui est particulièrement redouté par sa tribu. On le surnomme Ghost. On dit qu'un jour, il a tué. Mais la même question s'appliquait à lui pour la jeune fille : Qu'avait donc put pousser cet homme à tuer ? Elle le traitait comme un Vagabond ordinaire, mais il n'en était pas de même pour son peuple. En effet, ceux-ci en étaient parfois à le pourchasser avec de véritables armes... en vain. Ghost ne recule devant rien et a très certainement bien plus d'expérience que de pauvres artisans, commerçants, agriculteurs... Mais malgré les nombreuses menaces qu'on put lui scander les Loups, il revient chaque soir et rôde parmi les tentes, vole parfois au passage quelques babioles ou de quoi manger, puis disparaît pour réapparaître le lendemain. La veille, il avait dérobé le chien du cordonnier. Sûrement accablé par la faim, suite au froid qui règne. La femme du cordonnier a bien vite pris les choses en main en se déplaçant directement dans le tente des Lumna. Elle alla quérir la chef à qui elle demanda d'aller mettre fin en personne à ce Ghost. Biensûr, Electre n'avait rien à reprocher à cet homme. Elle ne voulait pas le rejeter de manière brutale sans raison. Tout ce qu'elle voulait c'était comprendre qui il était. Après tout, elle n'avait pas la moindre idée de la personne qu'il pouvait être. La seule et unique vision qu'elle eut de lui fut celle d'une sorte de fantôme errant dans sur un cheval blanc. Quel age avait-il ? À quoi ressemblait-il ? Était-il fou ? Était-il sain d'esprit ?

L'heure était venue. Afin de rencontrer Ghost, il fallait se déplacer en pleine nuit. Et Electre avait veillé avec son ami Shane jusque minuit derrière sa tente, qui donnait sur la forêt de Paori. Elle appréciait particulièrement la compagnie du forgeron. Il était un peu comme le frère qu'elle n'a jamais eu. Comme son double masculin. Ils se comprennent si bien qu'ils n'ont même pas besoin de dire un mot pour comprendre les intentions de l'autre. Elle lui fait confiance plus que tout. Il était d'ailleurs le seul, avec Astra, à savoir ce que manigançait Electre pour ce soir là. Ceux de la tribu étant au courant de sa rencontre avec Lane pensaient que celle-ci allait le chasser sans préavis. Mais ce que comptait en réalité faire Electre était bien plus diplomate et digne d'un chef de tribu. En tant que Lumna, elle ne se serait jamais permise de chasse ce Vagabond sans le connaître, c'est pourquoi elle projetait de partir à sa rencontre afin de tenter de discuter avec lui. La jeune femme était certaine que derrière ça face de fantôme se cachait un homme bon. Un véritable homme digne d'un brave vagabond. Elle espérait qu'une coopération pourrait naître à la suite de leur entretien. Elle pensait pouvoir retrouver l'homme vers une heure du matin dans le désert blanc. Il était forcé de passer par là pour entrer dans le domaine des Loups. Ou bien couper par la forêt de Paori... Mais par pur et simple intuition (parce que c'est trop une bosse), elle se dit qu'il n'allait certainement pas emprunter ce chemin. Ainsi, lorsque la Lune se dressa haut dans le ciel et que minuit sonna, elle salua Shane et sorti de sa tente. Là, elle jugea l'état des lieux qu'elle laisserait derrière elle pendant son petit périple. La tribu était confiée à sa sœur Astra durant son absence et elle portait une entière confiance en elle. Et si elle se retrouvait confrontée à un quelconque problème, Shane serait là pour la protéger et lui venir en aide. Elle n'avait donc aucune inquiétude à partir ainsi. Et puis... ce n'était pas la première fois. Il lui était arrivé de laisser la tribu entre les mains d'Astra durant plusieurs jours. Mais avant de partir, il lui restait une dernière chose à régler. Elle ferma les yeux, se concentra profondément et pris sa forme de louve. Elle trouvait cette morphologie bien plus agréable et confortable que celle des humain. Et ainsi, personne ne la reconnaîtrait. On la prendrait pour une louve commune, comme on en trouve habituellement dans la tribu des loups. Elle regarda une dernière fois que rien ne se passait inhabituel dans les habitations de la population des loups et se mit en route.

Il était agréable d'enfoncer sa patte dans la couche de neige. Les pattes des loups s'enfonçaient beaucoup moins que celles des hommes et étaient donc bien plus faciles à retirer, ce qui permettait d’avancer bien plus vite que sous forme humaine. De plus, l'épaisse fourrure grise empêchait tout contacte de la peau avec cette matière froide. Pourtant, Electre éprouvait de plus en plus froid. Plus elle s'éloignait des habitations où les torches qui s'occupaient d’éclairer mais à la fois de réchauffer la température, plus Electre s'enfonçait dans un noir complet. Les arbres disparaissaient peu à peu... et la couche de neige se faisait de plus en plus épaisse. Pourtant la lumière ne manquait pas tant que l'on aurait put le penser grâce à la faible lumière que dégageait la lune et qui se reflétait dans la neige immaculée. Bientôt, la tribu des Loups disparut au loin et Electre quitta le territoire des Loups. Elle était entrée en Terre Désolée du Nord. Elle ne gouvernait plus ici. Au bout d'une heure, elle stationna non loin de la route qui menait à la tribu des Loups et qui faisait en réalité le tours des Terres Sauvages afin de lier chaque tribu. Là, elle se mit à creuser. Creuser afin de se construire un abri temporaire en cas de tempête de neige soudaine, ou tout simplement afin d'attendre le Vagabond à l'abri du vent. Son trou faisait environs un mètre de profondeur. C'était peu, mais bien assez pour le peu de temps qu'elle devait attendre. Doucement, elle alla se loger dans le creux, laissant son museau au dehors afin de voir l'arrivée de l'homme. Et elle attendit. Longtemps... longtemps... La chaleur l'avait enfin gagnée dans son trou et elle tournait peu à peu de l’œil. Ses pattes s'étaient engourdies, et elle perdait ses sens, comme lorsque l'on s'apprête à s'endormir. Il devait être environs deux heures lorsqu'enfin, une tache se dessina dans l'obscurité du paysage. Elle ne faisait aucun bruit dans la neige et l'on avait du mal à discerner les contours de la silhouette. Étrangement, elle n'était pas noir comme chaque silhouette humaine dans la nuit, elle était blanche et se rapprochait de plus en plus. Comme un fantôme. Ghost. Elle le reconnaissait. Elle reconnaissait cette silhouette presque limpide qui avançait sans bruit. Soudain, elle retrouva tous ses sens, ouvrit quand ses yeux bleus de louve et s'extirpa tant bien que mal de son trou. Là elle se déplaça vers la route qui était tracée au sol et se planta en plein milieu. Au moins, il ne pourrait pas la rater.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

❖ ══════════════════════════════════════════ ❖



Look to the stars
Let hope burn
in your eyes
And we'll love
And we'll hope
And we'll die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildheart-rpg.forumactif.org

♘ Vagabond
***
MessageSujet: Re: ELECTRE ft. GHOST « the dark side of the moon »   Mer 23 Avr - 23:22






I don't like Winter

Lane A. Bluemoon & Electre Lumna



La bataille durait. Elle était violente, acharnée, dévastatrice. Un combat destructeur. D'un côté, un jeune home essoufflé, en sueur, épuisé. Ses forces déclinent peu à peu, mais il continue de se battre, brave. Il se prend des coups constamment, une droite par ci, un coup de lame par là. Le sang qui ruisselle. Il n'en peut plus. Mais il est trop attaché à la vie pour pouvoir abandonner, alors il continue, il supporte. Son courage face à son assaillant est immense. C' est une bête féroce, un monstre cruel et sans pitié, une tornade. C'est son plus grand ennemi : l'Hiver. Le froid. La faim. La fatigue. Il se battait contre l'Hiver depuis des semaines, cela faisait bien trop longtemps, il en avait marre, il exploserait bientôt. Chaque fois qu'il parvenait à accomplir quelque chose, manger, faire un feu ; chaque jour où il réussissait à survivre, l'Hiver revenait le torturer, toujours prêt à attaquer, à détruire, à tuer. De la pluie, du vent, de la neige. Pas d'animaux, personne dans les terres désolées. Et il devait se débrouiller pour subvenir à ses besoins. Une horreur. Mais le pire était que l'Ennemi, le terrifiant Hiver ne s'en allait pas. Il demeurait, plus carnassier et maléfique que jamais, et ne laissait place au Printemps. Le Printemps... il en rêvait. Les fleurs, la verdure, les plantes. Les baies ! De quoi manger ! Une fraise sucrée, du jus pétillant coulant dans sa gorge, une pomme croquante... et des animaux ! Un petit lapin, une biche... leur image le faisait saliver. Mais l'Hiver ne partait pas, et il subissait sa présence.

Bien qu'en temps normal, il avait pour habitude de rester le plus loin possible des Terres Sauvages, le Vagabond était parfois contraint de s'introduire dans les rangs d'une tribu pour y voler ce qu'il pouvait. Un morceau de pain, de l'eau, n'importe quoi faisait l'affaire, il ne pouvait réellement se montrer difficile. Et son lieu de prédilection était la tribu des Loups. Il avait même pris l'habitude de s'y rendre chaque soir, au grand dam de ses habitants. Il faut savoir que Ghost n'y était pas très apprécié : les Loups n'aimaient pas grandement se voir piquer leurs biens, mais par-dessus tout ils avaient peur. Car Ghost n'inspirait ni la sympathie ni la confiance. Il les terrifiait. Et cela lui plaisait beaucoup. Ou, en tout cas, cela l'amusait, de voir que la simple éventualité de sa présence pouvait en pousser certains à rester cloitrés chez eux. Il s'était même fait attaquer ! Et plusieurs fois, qui plus est ! Ce qui lui avait permis de récupérer quelques armes au passage, bien pratique pour chasser. Ce qu'il trouvait moins pratique, c'était l'absence totale de faune dans les Terres Désolées où il vagabondait le jour. Mais passons. Il aimait à vaquer dans la nuit auprès de ces chères bêtes. Et cela était la conséquence de la présence de sa douce, qui appartenait à cette tribu. Sa belle brune aux yeux bleus, au sourire malicieux et au rire cristallin... Il avait réussi à repérer où se trouvait sa tente, et il prenait chaque soir un petit quart d'heure pour s'y introduire et la contempler pendant qu'elle dormait. Il adorait regarder son doux visage lorsqu'il était assoupi, tout en mangeant quelque pomme volée à l'un des voisins de la Weather. Etant donné qu'il s'introduisait chez les Loups toujours très tardivement - pour limiter le risque d'être surpris - elle dormait déjà chaque fois qu'il allait la voir. Et il ne se sentait pas réellement l'envie de la réveiller. Lorsque les deux amants voulaient se voir, en général, il lui glissait une petite note lui disant aux alentours de quelle heure il viendrait la chercher, et où.

Lane passait donc ses nuits chez les Loups. Et, ce soir-là, il n'allait pas y manquer. Alors, aux alentours d'une heure du matin, il se mit en route, sacoche à l'épaule et couverture épaisse sur le dos. Il comptait traverser le désert blanc ; la forêt de Paori était un lieu où il était déjà bien assez difficile d'avancer de jour, il n'allait pas s'infliger cela de nuit. Il marchait, grommelant et priant encore une fois pour que l'Hiver s'en aille enfin.

Une silhouette se dessine au beau milieu d'un désert blanc. Elle est lumineuse et pâle. Soudain, une ombre animale surgit. La silhouette s'arrête. Les deux se regardent, s'observent. Première rencontre entre une Louve et un Fantôme.



© Lanichou pour Wild Heart

-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

ELECTRE ft. GHOST « the dark side of the moon »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» ULYSSE ≠ dark side of the moon
» Dark Side of the Moon
» the dark side of the moon - adam
» CHICAGO - Forum RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» WILD HEART « :: ♔ Lieux RPG :: Nord :: Terres désolées du Nord :: Désert blanc-